Suis-je vraiment trop petit(e) ?

Lors d’une formation avancée de MOTOPRECISION, il est possible d’apprendre que contrairement à la pensée populaire, il n’est pas nécessaire d’avoir les deux pieds par-terre à motocyclette, notamment parce que […]

Lors d’une formation avancée de MOTOPRECISION, il est possible d’apprendre que contrairement à la pensée populaire, il n’est pas nécessaire d’avoir les deux pieds par-terre à motocyclette, notamment parce que cette dernière ne peut tomber des deux côtés à la fois. C’est donc de dire qu’un seul pied sera nécessaire au sol lors de l’arrêt, le gauche. Pour assurer le déséquilibre volontaire du côté gauche à l’arrêt (afin de ne mettre que le pied gauche au sol), il suffira de faire un contre-braquage à gauche (pousser sur la partie gauche du guidon) à environ 1 km/h afin de provoquer une très légère inclinaison de la motocyclette sur son côté gauche, tout juste assez pour déposer un poids d’un maximum de 5 kg sur le pied gauche. Le reste de la masse de la motocyclette et du pilote devra reposer entièrement sur les deux pneus de la motocyclette. De cette manière, le pilote de la motocyclette n’aura pas à fournir d’effort pour la maintenir en équilibre, même si celle-ci est haute.

Plus la motocyclette du pilote est basse, plus ses jambes sont écartées de cette dernière lors de l’arrêt. Le pilote se trouve donc à avoir des composantes vectorielles horizontales sur ses pieds, ce qui tend ses pieds à glisser sur une surface glissante imprévue. Plus les jambes du pilote seront verticales, plus il sera facile de ne pas glisser en ayant des forces verticales appliquées au sol.

Mesdames… marchez-vous sur les talons lorsque vous marchez à talons hauts? Bien sur que non!! Pourquoi alors vouloir mettre vos talons au sol à motocyclette? La pointe du pied gauche sera bien suffisante… 😉

L’ensemble de cet article vous permettra de pouvoir garder le pied droit sur le frein arrière lors des arrêts. Vous pourrez ainsi l’appuyer sur le repose pieds afin de remonter la jambe gauche lors des départs et ne pas partir en déséquilibre, suite à une pression inégale sur les deux côtés du guidon.

Lire la suite, dans : Dois-je avoir les deux pieds au sol?

« MOTOPRECISION »… Pour préciser votre PASSION!